Scandal, c’est une nouvelle sorte de parfum féminin : l’aura élégante qu’il laisse sur son passage est tout encanaillée par l’esprit de Pigalle cher à Jean Paul Gaultier. Le jour, c’est un miel gourmand et frais qui sent bon le gardénia et l’orange sanguine. La nuit, c’est un miel sensuel et scandaleux associé au patchouli : une addiction so jean Paul Gaultier. Même Madame la Ministre se laisse tenter par cette odeur de Scandal.

 


Plus qu’une bouffée d’air : c’est une bouffée de liberté. La nuit, tout le monde (chez Jean Paul Gaultier) a le droit d’être fêtard, sulfureux & de faire scandale. Même Madame la Ministre ! On ne sait d’ailleurs plus si on a affaire à une grande bourgeoise (énorme fantasme) ou à une reine de la nuit (énorme fantasme). Les deux font la paire.

 

Scandal, c’est un flacon de verre très chic. Le jus est rose, féminin, intime et poudré. Mais surtout : ça fait 20 ans que les parfums jean Paul Gaultier ne sont (et n’ont !) que des bustes. Pour ceux qui se demandaient où étaient passées les jambes…Eh bien les voici ! Jean Paul Gaultier sait faire Scandale en restant lui-même.

Encore et toujours la boite de conserve la plus culte du monde. Mais cette fois-ci, recouverte de velours. Le jour, on voit qu’elle est rose. La nuit, on la reconnaît même à tâtons. Dans les deux cas, une expérience assez inoubliable !