Narciso, l'élégance, ultra moderne affirmée

Narciso, l'élégance, ultra moderne affirmée
Narciso Rodriguez, le styliste chouchou des newyorkaises branchées sort un nouveau parfum. Un boisé qui maîtrise à la perfection l'art de l'usage du musc pour une sensualité moderne et urbaine.

D'origine cubaine, Narciso démarre sa carrière dans les années 90. Après l'extravagance des années 80, son travail est une bulle d'air et rencontre un succès foudroyant. Il finit par ouvrir sa propre maison et, en moins de dix ans, il impose sa vision de la féminité, évanescente, sans falbalas, mais moderne et assurée...

Cet été encore il a créé un subtil jeu de noirs et blancs, des silhouettes épurées, pas tout à fait symétriques, dans un esprit bicolore tempéré de teintes naturelles, ultra-fraîches. Mais il est aussi un de ces créateurs qui sont convaincus qu'un parfum est la touche finale de nos allures, il vient ponctuer ces silhouettes monochromes, sobres mais merveilleusement coupées.

 

 

Le parfum comme une continuation de la silhouette

En 2003, il sort son premier parfum et décline ensuite nombre de ses inspirations en fragrances singulières. Narciso est le nom de son dernier opus, un nom sobre mais qui porte toute l'élégance de son créateur, c'est bien joué ! Ce parfum dégage de la sensualité mais pas une sensualité sauvage ou débridée, non celle-ci dégage de l'élégance pure. Le parfumeur a su rendre palpable l'alchimie de la séduction avec un parfum.

Le musc reste la signature de ce jus, mais il est adouci de notes boisées, de cèdre et de vétiver. On trouve également la féminité des notes florales avec le gardenia et la rose bulgare, deux fleurs aux notes suaves, sensuelles sans être provocantes, comme l'est la femme Narciso Rodriguez. Une fragrance pour les femmes modernes, qui savent briller sans trop en faire, une élégance presque nonchalante mais terriblement affirmée.