Le compagnon de tous nos instants

 

Le mascara est un secret de beauté qui, en un seul geste, donne de l’ampleur à nos cils, ouvre le regard et sublime la couleur naturelle des pupilles. Il est incontournable, mais comment bien le choisir et bien l’appliquer ? 

 

Choisir le mascara en fonction de vos cils 

 

Chaque mascara renferme une promesse : volume, allongement, courbure, … A première vue on voudrait bien un peu de tout cela, mais au final, il est important d’observer la longueur, l’épaisseur et la cambrure de ses cils avant de se décider. Les mascaras « allongeant » conviennent pour les franges de cils fournies mais plutôt courtes, les mascaras « volume » sont idéaux sur des cils épars. Quant aux mascaras «recourbants», ils seront préférés pour dompter les longs cils.

 

Une brosse silicone ou classique ?

 

Le secret d’un mascara réside dans sa brosse, car c’est elle qui va déterminer le dépôt de la matière le long du cil et l’envelopper pour donner l’effet voulu. Les brosses silicones n’ont pas détrôné les brosses classiques, mais elles permettent pourtant un travail du cil plus précis et ne font pas de paquets. Les brosses classiques chargent davantage de matière et permettent dès lors plus d’effets de volume.

 

Mascara noir mais pas seulement…

 

Le noir reste la couleur la plus vendue, mais lorsqu’on est très blonde, un gris ou un marron sera plus doux ; il donnera un rendu bien plus naturel. Les mascaras vert palmier ou bleu électrique sont passés de mode. Pourtant, appliqués en touche finale sur la pointe des cils, ils apportent une couleur à peine perceptible qui donnera du relief au regard. Il en va de même pour les mascaras dorés ou les paillettes pour cils.

 

La bonne méthode pour l’appliquer

 

Rien ne sert de s’offrir le mascara le plus coûteux si on ne l’applique pas correctement. On procède donc en étapes. Sur un cil parfaitement démaquillé (que l’on peut poudrer légèrement pour faire tenir la matière) on commence par la racine, que l’on prend bien dans la brosse, puis on effectue un léger mouvement de zig-zag pour répartir la matière entre les cils. Ensuite, on remonte le long du cil en un seul geste tournant (pour éviter les paquets). On laisse sécher quelques instants, puis on peut repasser une seconde couche sur les longueurs pour apporter plus de volume. Finalement, on travaille les cils extérieurs de bas en haut avec la pointe de la brosse.

Vous voilà prête à papillonner des cils à volonté, c’est trop facile !

Découvrez nos mascaras.